Loading...
Chirurgie esthétique

La chirurgie esthétique pendant la Covid-19

Depuis l’avènement de la Covid-19, le risque lié à sa contamination a instauré un nouveau style de vie. Beaucoup de secteurs d’activités souffrent de cela. Certains secteurs se sont d’ailleurs reconvertis au télétravail. Malheureusement, seuls ceux prédisposés à de tels changements peuvent l’effectuer. Les secteurs nécessitant un contact humain ont dû s’adapter à la situation. Découvrez dans cet article, les mesures mises en place en chirurgie esthétique pour affronter cette nouvelle réalité qu’est la Covid-19.

Les cas de report d’intervention de chirurgie esthétique

La Covid-19 fut un grand choc pour la société notamment à cause du confinement qui s’en est suivi. Pendant cette période dite de confinement, l’État a proclamé une cessation d’activité sur l’ensemble du territoire national. Naturellement, le corps médical n’y a pas échappé. Sur cette période, toutes les interventions de chirurgie esthétique non urgentes ont été ajournées pour une date ultérieure au confinement.

Les mesures de sécurité en place et les conditions actuelles d’une intervention

En chirurgie esthétique, un certain nombre de mesures sont désormais mises en place pour non seulement répondre aux exigences sanitaires en vigueur, mais aussi satisfaire les clients. Le tout premier est l’introduction de la vidéo-consultation. En effet, même si le chirurgien esthétique a besoin d’un contact physique pour opérer son patient, il n’en a absolument pas besoin pour le recevoir en consultation. De plus, la technologie actuelle favorise grandement ce choix. Un patient ayant un doute pourra toujours obtenir une réponse à ses préoccupations sans pour autant se déplacer. Et puis, le chirurgien peut naturellement prescrire au besoin, une consultation présentielle à la séance de vidéo-consultation. Pour ceux ayant déjà subi une opération, grâce à la vidéo-consultation, ils pourraient être accompagnés sur des mois sans pour autant craindre une exposition au virus de la Covid-19.

Comme vous l’aurez déjà deviné, l’option de la consultation en cabinet a été ouverte à nouveau après le confinement. Mais, certaines règles y sont imposées, notamment l’observation de la distance de sécurité d’un mètre entre deux personnes. De plus, les patients ont interdiction d’être accompagné. Il faut remarquer que plus il y a du monde, plus les chances de contracter le virus de la Covid-19 augmentent. Les patients ont également l’obligation de se nettoyer la main au désinfectant avant d’être admis dans la clinique.

Il est également à noter que le suivi post-opératoire est toujours d’actualité. Le patient est tenu d’effectuer l’ensemble des consultations, examens et soins post-opératoires avant d’être admis sur une table de chirurgie. Ces derniers ne peuvent malheureusement pas être assurés à distance.

Une prestation adaptée aux patients

L’épidémie de la Covid-19 a donné naissance à une véritable période de doute. Il n’est pas rare de voir un patient revenir sur sa décision de se faire opérer. Alors, les cliniques s’y sont adaptées. Les patients craignant une contamination peuvent à tout moment renoncer à leur intervention, même si celle-ci était programmée depuis fort longtemps. À défaut de renoncer complètement, ils ont également la possibilité de reporter la séance à une période plus rassurante.

En somme, malgré la persistance du Covid-19, les patients bénéficient toujours d’un accompagnement de qualité, dans le respect du protocole sanitaire en vigueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *