Loading...
Chirurgie esthétique

Les différents types d’implants capillaires

Les techniques d’implants capillaires touchent à la fois les cheveux, les sourcils et la barbe. Entre la calvitie et la chevelure clairsemée, il existe différents types de greffes ou implants capillaires qui permettent de remédier favorablement à la chute des cheveux, avec un résultat meilleur et plus naturel.

Implantation capillaire FUSS

La FUSS ou follicular unit single strip consiste à réaliser une incision sur la nuque pour prélever une bandelette au niveau des cheveux. Par la suite, sur cette bandelette vont être sélectionnés des greffons d’un ou deux cheveux sur la ligne frontale, puis de trois à quatre cheveux sur le dessus de la tête. Cela dit, l’intervention chirurgicale est réalisée en deux temps (prélèvement et implantation) sous anesthésie locale et dure au minimum trois à cinq heures. En outre, la follicular unit single strip ou FUSS est la méthode d’implantation capillaire qui permet d’implanter un maximum de greffons, entre 2000 à 5000 par séance. De ce fait, il figure parmi l’une des techniques d’implantation qui proposent un meilleur rapport qualité-prix. En l’occurrence, malgré une intervention chirurgicale qui se déroule à merveille par un chirurgien ou chez un cabinet de chirurgie spécialiste de l’implant capillaire à Nice par exemple, une petite et fine cicatrice peut être visible à un certain moment.

L’implantation capillaire FUE

La FUE ou Follicular unit extraction est sans conteste l’une des grandes et meilleures rénovations en matière de chirurgie capillaire. En effet, cette technique d’implantation ou de greffe perfectionne la méthode de prélèvement des unités folliculaires qui utilisent un punch plus fin, dans l’ordre d’un millimètre de diamètre. De plus, elle est également le système d’extraction capillaire idéal permettant de préserver les cellules souches localisées sous le bulbe capillaire. En outre, elle ne laisse que de minuscule cicatrice complètement invisible à l’œil nu. Ce qui permet ainsi au patient de porter des cheveux encore plus courts. La durée d’intervention pour une FUE dure au minimum cinq heures suivant le nombre total de cheveux à greffer. L’intervention chirurgicale est évidemment réalisée sous anesthésie locale. Par ailleurs, la FU automatisée durant trois à six heures selon le nombre cheveux à implanter. Parmi ses avantages, l’aspiration permet de ne pas détruire les bulbes, ce qui garantit ainsi un meilleur survit des greffons et par conséquent une belle pousse de cheveux après la greffe. De surcroît, il y a également la FUE sans rasage visible, un technique d’intervention dans laquelle le rasage des bandelettes, ainsi que les cicatrices sont largement invisibles à l’arrière de la nuque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *