Loading...
Bien-être

Pourquoi le Duvamat est si efficace pour soulager le mal de dos ?

Le fait d’avoir mal au dos n’épargne personne. Comme un trouble en entraîne un autre, il est important de souligner comme il est essentiel d’en prendre soin au quotidien. Ceci est vrai que la pathologie soit installée, ou qu’elle n’en soit qu’à ses prémices.

Ici, nous parlons d’une solution loin de la pharmacopée habituelle pour traiter la douleur. Et pourtant, le naturel intelligent nous montre, dans ce cas précis, les capacités dont il dispose pour soulager le mal de dos, efficacement.

Alors comment et pourquoi le tapis Duvamat apaise autant la douleur ? Ce dispositif bien-être se compose d’une natte et d’un coussin, tous deux dotés de petites pointes d’acupressure. Celles-ci présentent l’avantage d’être disposées de façon parfaitement régulière. Elles évoquent d’ailleurs de petits cônes tous identiques, ni trop, ni trop peu pointus. Leur répartition présente une densité idéale.

Pour bénéficier de ces propriétés anti-douleurs et myorelaxantes (dissolution des tensions musculaires), il suffit de s’allonger dessus, et de se relaxer. L’ensemble traite le dos sur toute la hauteur de la colonne vertébrale, depuis la zone cervicale jusqu’à la région sacro-iliaque (l’extrême bas du dos).

Concrètement que ressent le corps lors (et après) l’utilisation du Duvamat ?

Cet outil permet de soulager les douleurs dorsales chez soi, via des séances de 20 à 40 minutes. Au tout début de la séance, le dos allongé sur le tapis et la nuque sur le coussin, les petites pointes d’acupression picotent. Pour répondre à ce stimulus, le cerveau – au niveau de l’hypothalamus – sécrète de façon automatique des endorphines en grande quantité.

Ce sont vos propres ressources, endormies, qui sont ainsi réveillées. Les endorphines sont naturellement présentes dans l’organisme. Il s’agit d’hormones dont les propriétés sont analgésiques, relaxantes, et voire euphorisantes. Lorsqu’elle est stimulée, l’endorphine se fixe sur les récepteurs morphiniques du thalamus. Pour rappel, le thalamus est le centre sensoriel du cerveau. Ceci entraine inévitablement une sensation de bien-être, tout en diminuant le ressenti de la douleur. La douleur est apaisée, et de façon simultanée votre corps tout entier se relaxe. C’est d’ailleurs grâce à ses propriétés bienfaisantes, que l’endorphine est communément appelée « hormone du bonheur » ou « morphine endogène » (voir les détails ici).

En plus de la stimulation de vos propres endorphines, dont la science n’a pas terminé de découvrir les vertus, l’utilisation du Duvamat entraîne également la libération de l’ocytocine. L’ocytocine démontre ses bienfaits anti-stress en réduisant le taux de cortisol. C’est ainsi que les personnes y ayant régulièrement recours ont nettement moins tendance à se laisser envahir par le stress et à en subir les conséquences sur leur vie quotidienne. Le fonctionnement reprend les principes de la médecine chinoise.

La détente musculaire : soulagement des symptômes engendrés par la plupart des maux de dos

Qu’il s’agisse de névralgies (arnoldalgie, cervico-brachialgie, irritation de l’une des racines du nerf sciatique, cruralgie, etc), de discopathies (hernie discale, pincement de disques intervertébraux, discarthrose), de tout type d’arthrose dorsale, ou de lombalgies pour ne citer que ces pathologies du dos, toutes ont pour points communs d’occasionner des contractures musculaires. A leur tour, ces tensions musculaires contraignent le sujet à adopter d’autres mauvaises postures, qui par voie de conséquence, tendent à aggraver le trouble initial et à en entraîner d’autres.

Encore une fois, on doit les résultats sur la détente musculaire et nerveuse à la densité parfaite des petites pyramides d’acupressure du Duvamat. Lorsque l’on s’y allonge, l’activation de la circulation sanguine est naturellement occasionnée au contact de ces milliers de petites pointes bienfaisantes.

Résultats, toutes les tensions du dos et de la nuque se dissolvent.

Combien de temps durent les effets anti-douleurs et myorelaxants ?

Les bénéfices analgésiques et hautement relaxants persistent durant plusieurs heures. Ce bien-être tend à s’allonger au fil des séances. Selon la pathologie (telle que sciatique, cruralgie ou lombalgie aigüe par exemple), les symptômes peuvent disparaître au bout de quelques utilisations. Tout dépend de l’origine du mal.

Ce n’est donc pas le côté « piquant » des toutes premières minutes qui fait « oublier » la douleur d’origine. Ce sont bel et bien les propriétés anti-douleurs de vos propres endorphines ainsi stimulées, couplées à la détente profonde des tensions nerveuses et musculaires, qui agissent.

Tout ceci traduit les bienfaits de la décontraction de chaque muscle du dos, la raideur de la musculature figurant parmi des symptômes de la majorité des maux de dos. La posture s’améliore tandis que le dos gagne en souplesse. A cela s’ajoutent d’autres bénéfices extrêmement appréciables liés aux endorphines, tels qu’un endormissement facilité, et à l’activation de la circulation sanguine à travers les muscles dorsaux et les articulations que sont les vertèbres (propriétés anti-inflammatoires).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *