Loading...
Non classé

Galber les fessiers grâce à la chirurgie esthétique

Des creux latéraux qui donnent l’impression à vos fesses d’avoir besoin d’être comblées ? De la mollesse qui rend vos fesses disgracieuses ? Des fesses qui manquent de volume pour être bien féminines ? Les techniques de la médecine et chirurgie esthétique viennent à la rescousse des fesses qui veulent être galbées.

Les injections

Bien connue parmi les techniques de comblement en médecine et chirurgie esthétique, l’injection d’acide hyaluronique est la solution la plus facile et sans risque pour galber les fesses en un clin d’œil. Aujourd’hui, la référence est l’acide HYAcorp MLF1 ou MLF2 du laboratoire Bio Science grâce à son résultat qui s’approche le plus du naturel. Recevoir une injection d’acide hyaluronique au fessier ne requiert qu’une heure et demie de votre temps pour un résultat qui dure en moyenne 2 ans. Les injections qui se suivent produisent un effet cumulatif. L’autre technique de comblement sans chirurgie est le lipofilling ou injection de graisses avec quand même plus de risques que l’acide hyaluronique. Une fibrose excessive peut en effet être à craindre ainsi qu’une fonte asymétrique des graisses injectées. Toutefois, accomplie dans les règles de l’art par un professionnel hautement qualifié tel que la chirurgienne plasticienne Christelle Santini de Paris 16e, le lipofilling permet un résultat naturel et définitif.

Solution chirurgicale

L’insertion de prothèses dans les fesses est la solution chirurgicale qui se veut radicale, sans répétition comme les injections. Néanmoins, toujours par rapport à l’injection d’acide hyaluronique au fessier, la solution implants présente plus d’inconvénients. D’une part, le résultat dévoile souvent le caractère artificiel de l’embellissement et d’autre part, il est possible aux implants de se déplacer, créant un problème autrement aussi gênant que le manque de volume. Le tarif prohibitif de la pose d’implants de fesses est un autre inconvénient par rapport à l’injection d’acide hyaluronique.

Une technique innovante : l’EMSculpt

La plastie des fesses inclut une nouvelle technique qui permet de leur donner du volume avec à la fois une perte de graisse et un gain de muscle. La forme galbée souhaitée sera donc le résultat d’un lifting du fessier et plus précisément le bas du fessier qui est le plus compliqué à traiter. Il s’agit de l’EMSculpt qui s’appuie sur l’énergie électromagnétique. En provoquant une vingtaine de milliers de contractions pendant une séance de trente minutes, cette technique produit le résultat qu’environ six mois de pratique des squats permettent d’obtenir.
Plusieurs techniques s’offrent à vous pour remodeler vos fesses. A condition d’être en mesure d’y mettre le prix quelle que soit l’offre, il vous appartient de choisir entre la simple injection d’acide, le lipofilling ou une technique aussi novatrice et prometteuse que l’EMSculpt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *