Loading...
Santé

Gêne auditive : ce qu’il faut savoir et les précautions à prendre

Des problèmes pour se faire entendre ou du mal à comprendre ce que dit autrui ? Ou encore des souffrances perçues dans les oreilles lors d’une écoute de musique ou de travaux liés à des bruits assourdissants ? Il est peut-être temps de consulter un professionnel de l’audition. Cependant, il faut savoir ce qu’est une gêne auditive ? Quelles en sont les causes et quelles précautions prendre ?

Qu’est-ce qu’une gêne auditive ?

Lorsque la perception du son diminue ou que les oreilles sont plus sensibles que la moyenne, une gêne auditive est en train de se produire. C’est un phénomène occasionné par la baisse ou la perte d’acuité auditive. Le fait d’avoir une gêne auditive peut survenir brutalement ou progressivement et peut affecter une oreille ou les deux en même temps. Elle n’est pas nécessairement liée à l’âge et peut se manifester par l’hyperacousie ou l’acouphène. L’hyperacousie est une hypersensibilité de l’ouïe ainsi qu’une intolérance aux bruits externes. L’acouphène quant à lui est causé par des bruits internes n’ayant pas rapport aux bruits externes.

Quelles sont les causes de la gêne auditive ?

Outre le fait d’une cause de vieillissement naturel ou la presbyacousie, les causes de la gêne auditive peuvent être multiples à savoir :

  • des séquelles physiques dues à un traumatisme crânien, un coup ou une blessure à l’oreille ;
  • une infection virale ou bactérienne liée à la rougeole, la syphilis ou la rubéole ;
  • une toxicité médicamenteuse, car il existe des produits appelés ototoxiques, dont certains antibiotiques qui peuvent affecter des lésions de l’oreille interne ;
  • l’environnement de travail qui expose certaines personnes à des solvants dits aromatiques ;
  • un traumatisme sonore aigu dû à un bruit assourdissant d’armes à feu ou une détonation ; certains types de travaux peuvent endommager les tympans comme les travaux de chantier ;
  • une otite ;
  • un bouchon de cérumen ;
  • la maladie de Ménière qui se manifeste par différents troubles de l’oreille internet accompagnés de vertige ;
  • l’écoute prolongée et forte d’un appareil comme un casque ou un écouteur ;
  • un problème congénital dû à l’hérédité ou une infection survenue au cours de la grossesse.

Mais afin de connaître le niveau de surdité, il convient de réaliser un test audition:

  • la surdité est légère lorsqu’elle est comprise entre 20 et 40 dB,
  • elle est moyenne si elle varie de 40 à 70 dB
  • et elle est dite sévère lorsqu’elle est au-delà de 70 dB et 90 dB.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Afin d’éviter une gêne auditive, il faut prendre des précautions telles que l’utilisation de bouchons d’oreilles adaptées lors de travaux à bruits forts ou lors d’exercices de tir avec des armes à feu. Aussi quand on écoute de la musique, il est conseillé de privilégier des casques adaptés avec une meilleure qualité de son. Lors des sorties dans les discothèques ou concerts, porter des casques antibruit et surtout ne pas s’installer à côté des baffles sonores. Veiller à ce que le volume sonore de la télévision, la radio ou l’autoradio soit toujours en dessous de 85 dB. Mais surtout éviter de nettoyer les oreilles à l’aide de cotons-tiges, car cela peut endommager les tympans et former une boule de cérumen. Il convient toujours de consulter un professionnel de l’ORL afin de faire une analyse rapide de son audition et recevoir les traitements nécessaires, car l’ouïe est un sens précieux et fragile. Enfin, la gêne auditive peut être bilatérale ou unilatérale et son degré dépend du niveau de sévérité. Des gestes simples comme le port de casque adapté permettent d’éviter le besoin d’un appareillage auditif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *