Loading...
Chirurgie esthétique

Le déroulement d’une intervention pour la réduction mammaire

Tandis que certaines femmes se réconcilient avec leur corps en faisant grossir leurs seins par les techniques de la chirurgie esthétique, d’autres le font en les réduisant. La réduction mammaire est une intervention qui se prépare sur les plans psychologique et physique et qui se déroule comme expliqué dans cet article.

La préparation

Il faut être totalement convaincue de son choix pour opter pour la réduction mammaire car une générosité de la nature ne peut se refuser sauf quand elle atteint le stade de l’excès. Quoi qu’il en soit, le chirurgien esthétique conditionne son intervention par un entretien préalable pendant lequel le mobile et les préférences de la patiente sont écoutés et éventuellement discutés d’un côté et de l’autre côté, son état de sa santé exposé et étudié. De plus, le délai de réflexion réglementaire de 15 jours pour toute intervention esthétique majeure est accordé à la patiente avant qu’elle ne prenne une décision finale. Il lui sera expliqué à cette occasion ce qu’elle serait en mesure d’espérer obtenir par la présentation d’images montrant la réduction mammaire avant et après.

Le déroulement proprement dit

Il faut tout d’abord distinguer le cas particulier des femmes qui s’approchent de la ménopause. Il ne leur est autorisé parmi les techniques de réduction mammaire que la lipoaspiration, une intervention non chirurgicale. En ce qui concerne la patiente qui se fait opérer, le chirurgien réalise préalablement sur son buste des dessins préopératoires. Sous anesthésie générale ensuite, bénéficiant d’infiltrations d’adrénaline et en position assise, elle subira une ouverture de chaque sein à trois endroits : autour de l’auréole mammaire, sous le sein et à la base du sein. La partie profonde de la glande sera alors enlevée afin d’extraire la graisse à éliminer. L’opération sera clôturée par la suture des ouvertures.

Les suites possibles

Le résultat devrait en principe être conforme à ce que le chirurgien aura montré à travers les photos de la réduction mammaire avant et après et ce, définitivement environ 6 mois après l’opération. Ce résultat est précédé par un contrôle de sécurité à la 6e semaine qui suit l’opération. Il est à signaler qu’il arrive à certaines patientes de subir une infection, un hématome, une perte de sensibilité, une nécrose de l’auréole, une asymétrie mammaire ou la récidive de l’hypertrophie mammaire à cause d’un problème hormonal, mais ces cas restent très rares.
Les techniques de la réduction mammaire ont évolué et l’abondante perte de sang inhérente aux anciennes techniques fait partie du passé. 6 semaines sont à compter avant de pouvoir apprécier la réalisation finale des promesses de cette technique qui vise à réconcilier la femme à sa poitrine anciennement bonnet E ou F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *