Loading...
Santé

COMMENT SOULAGER LE LYMPHŒDEME

Un bras qui reste aussi volumineux que lourd même après le traitement qui vous a été conseillé vous décourage ? Ne désespérez pas car il n’y a pas qu’une seule méthode pour traiter le lymphœdème et nous allons vous révéler celles qui sont les plus actuelles.

Drainage et bandage

Le traitement de référence pour soulager le lymphœdème est la physiothérapie décongestive combinée qui se trouve dans le prolongement de la thérapie lymphatique décongestive, du curage axillaire. Il s’agit de l’association du drainage avec la contention. La méthode de drainage idéale est la Pression Digitale Doigts Ecartés et la méthode de compression est le bandage classique. Il est à noter que le bandage pour lymphœdème, à l’instar de n’importe quel bandage pour maladie lympho-veineuse, n’a rien de stéréotypé. Il doit être confectionné sur mesure. Une cure dure deux semaines à raison de cinq séances d’une trentaine de minutes par semaine. Pour plus d’efficacité, le drainage sera fait avant et après la contention. La cure peut être reprise tant que le patient n’est pas satisfait du résultat.

Palper-rouler, Rose pilates et ateliers de lymphologie

Le palper-rouler qui est exécuté sur le membre enflé avec une petite machine à rouleau vise à libérer les fibroses musculaires, graisseuses et de cicatrice et se fait après le curage axillaire pour renforcer l’effet du drainage lymphatique manuel. C’est un traitement sans douleur qui peut être fait deux fois par semaine pendant deux mois. Le rose pilates est réputé particulièrement efficace pour épauler le traitement du lymphœdème car il libère de la rigidité les zones de fibrose et notamment les zones à cicatrices liées à une chirurgie mammaire. Il faut savoir que les exercices physiques modérées contribuent à soulager le lymphœdème. Vivre avec le lymphœdème s’apprend et il y a des ateliers spécialement élaborés pour cela. On y apprend les techniques d’autodrainage, le bandage pour lymphœdème, les exercices à privilégier et les gestes à éviter.

Hospitalisation et cures thermales

Il est des cas de lymphœdème qui, en raison de leur caractère récalcitrant, nécessitent un séjour à l’hôpital dans un service spécialisé. Y seront réalisées d’une part des séances collectives pour les activités communes à tous les cas, dont la relaxation, le bandage, la rééducation et les activités physiques et d’autre part, un traitement individuel suivi avec un kinésithérapeute pour le drainage, le bandage multicouche et le capitonnage. Il est possible d’y réaliser aussi l’autogreffe ganglionnaire pour les femmes qui ont subi une ablation mammaire. Pour ceux qui veulent éviter l’hôpital, il y a aujourd’hui des stations thermales qui leur sont dédiées, offrant des cures thermales pour le traitement du lymphœdème spécialement. En font partie celles d’Aix-les-Bains, de Luz-Saint-Sauveur et d’Argelès-Gazost.

Conclusion

Physiothérapie décongestive combinée, palper-rouler, participation à des ateliers de lymphologie, cures thermales spécialisées et hospitalisation en service spécialisé sont autant de solutions pour se soigner du lymphœdème. Il est toutefois conseillé de se renseigner au sujet de la prise en charge de ces traitements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *